L’été est la période idéale pour se laisser porter par ses envies, sa créativité et tout ce qui rend amusant chaque instant présent. 

C’est aussi l’occasion de reconnaître ces choses inutiles qu’on s’impose durant l’année et qui génèrent souvent des tensions entravant l’ouverture à soi-même et donc de sa propre expansion.

C’est donc le moment pour tout relâcher et ne plus s’en occuper !

C’est le mois de l’Astre Solaire dans lequel « le moi » de l’expansion aime s’exprimer librement par le « jeu » de la vie dès qu’on lui ouvre suffisamment son esprit. Ainsi l’Etre invite l’humain à tourner son regard vers Lui pour établir une meilleure écoute dans sa communication intérieure.

Et vous dans ce mois d’août est-ce que vous êtes à l’écoute de votre propre rythme ou bien est-ce que vous portez le poids de vos doutes ?

Je pose la question car tous les jours notre rythme s’exprime par des envies et des idées mais qu’on n’écoute pas toujours car elles sont aussitôt polluées par des pensées comme pour nous dévier de notre première idée. Et c’est le cas !

Voici un exemple ; alors que je sors chercher un colis à la poste, je traverse la rue et soudain j’ai « l’idée » de passer par le parc. Au moment où je lève les yeux du trottoir j’aperçois un banc inoccupé orienté pile face au soleil où j’ai vraiment « envie » de m’assoir juste un moment pour apprécier.

Mais aussitôt « des pensées parasites » se sont interposées : « oh non mais ça va pas, il est 11h du matin et tu dois vite retirer le colis à la poste parce qu’après il y aura « troooop » de monde et puis t’as pas encore terminé le dossier trucmuche et en plus tu dois préparer la salle pour le stage de cet après midi.. ».

Et voici comment, en quelques secondes à peine, des choses jusque là parfaitement insignifiantes car on sait très bien qu’on va les faire dans la journée prennent soudain une importance « beaucoup » plus grande que ce petit moment !

Mais combien de fois cela arrive-t’il dans la journée sans qu’on y prête attention et nous détourne d’un moment précieux venu nous aider… mais qu’on a ignoré ?

Pour le savoir faut-il encore reconnaître « l’idée » de la « pensée » et comprendre ce qu’elles sont.

L’observation intérieure est l’outil qui va vous aider à discerner « l’idée de la pensée » et ensuite ce sera à vous de choisir à qui vous allez donner plus d’importance car c’est ce qui va déterminer votre journée ! Sauf que cette fois ce sera en connaissance de cause…

Dans l’exemple cité plus haut, si je m’étais écoutée en suivant « ma première idée », c’est à dire aller dans le parc et m’assoir pour apprécier ce moment, je me serai permis à un tas de choses bénéfiques qui auraient eu une influence directe pour améliorer grandement ma journée.

Comme par exemple, récupérer en quelques minutes toute « l’énergie vitale » dont mon corps avait besoin « à ce moment là » pour se ressourcer et qui était disponible pour moi précisément à cet endroit ! Ce qui m’aurait aider à accomplir le reste de ma journée avec le sourire au lieu d’être crispée et fatiguée par un réel manque de vitalité qui m’a assommée en fin de journée.

Alors comment discerner l’idée de la pensée ?

L’idée, c’est celle qui vient toujours en premier et qui vous indique dans l’instant ce qui est le plus approprié pour vous « même si parfois » ça n’a aucun sens « pour votre mental » ! Car l’idée provient de votre Conscience la plus élevée, votre Conscience divine ou pleine conscience si vous préférez… qui vous connait depuis des vies et qui vous guide mais que vous n’écoutez pas toujours.

Elle sait dans l’instant ce qui est mieux pour vous car elle voit depuis sa perspective la plus élevée. Elle « c’est vous » mais en plus évolué. Elle vous guide à travers le jeu de l’illusion de cette existence pour vous ramener à Elle « pas à pas » et vous permettre de vous souvenir de votre véritable Nature c’est à dire « Elle-vous réuni en Soi ».

Elle vous aide à développer votre capacité à recevoir de « plus haut » des informations directes qui surpassent les barrages de votre mental pour vous indiquer à chaque seconde ce dont vous avez besoin pour avancer. Elle vous aide à percevoir au delà du visible et stimule votre clairvoyance par la clarté de l’esprit. Elle vous aide à ouvrir toujours plus votre canal de l’intuition pour vous permettre d’exercer tous vos talents. 

En revanche, la pensée, c’est celle qui vient s’interposée «juste après votre première idée» pour la saboter par un tas de « raisonnements » qui sont là pour vous détourner de vous-mêmes. Car la pensée provient de votre mental inférieur et donc de vos « conditionnements » qui sont stockés dans votre subconscient derrières lesquels se cachent toutes vos peurs et toutes vos résistances.

Et les conditionnements, justement, c’est tout ce que vous n’êtes pas et que vous devez transformer pour laisser votre véritable Nature s’exprimer !

Quand le mental s’agite, il lâche ses pensées parasites « au moment où vous recevez votre idée » pour vous destabiliser et vous faire douter. C’est là sa force ! … il fait ainsi remonter vos émotions et sentiments négatifs pour vous fragiliser et vous empêcher de croire en vous-même et en votre capacité innée à vous réaliser dans tout ce que vous désirez. Car OUI vous en avez la capacité seulement si vous savez vous écouter !

Alors qui allez-vous écouter ? Parce qu’une idée de départ qu’on a laissé filer ne se représentera plus… comme perdue à jamais !

Prendre conscience que nous avons TOUJOURS le choix de « QUI » nous voulons écouter à l’intérieur de Soi (et que c’est notre responsabilité), c’est comprendre « qui » va déterminer le rythme et la couleur du chemin sur lequel on va créer sa journée.

C’est toujours vous seul qui choisissez car ensuite c’est ce que vous allez attirer et expérimenter ! 

Alors, aujourd’hui, je vous invite à repérer vos idées et vos envies quand elles s’expriment et voir si vous les suivez ou pas ! (et quand je dis vos envies ce ne sont pas celles où vous compensez « un manque » par du chocolat ou autre chose n’est-ce pas..).

Lorsque vous permettez une écoute intérieure vous êtes dans une communication consciente et vous savez que vous êtes guidé sur le chemin de votre réalisation parce que vous le reconnaissez…

Alors souriez vous êtes aimé(e) et guidé(e) :)  

 

Salutations et à bientôt,

ElisaBeth – l’Observateur conscient

.

error: Content is protected !!