HO’PONOPONO

Une pratique simple..
Prenez juste le temps de lire l’explication pour en saisir l’essence.

Cette pratique ancestrale Hawaïenne est un rituel de pardon et de réconciliation transmise oralement depuis des générations. A l’origine, son but était de rétablir la paix en soi mais également autour de soi lorsqu’un conflit se produit. Elle permettait à tous les protagonistes de se réunir afin de retrouver l’équilibre par la réconciliation dans un mutuel pardon.

Ses fondements reposent sur le fait que la réalité physique est une création de nos pensées et lorsqu’une pensée est harmonieuse, elle crée par voie de conséquence une réalité identique. Ce qui veut dire que la réalité que nous percevons à l’extérieur de nous est celle que nous devons changer en nous lorsqu’elle n’est pas harmonieuse ou bien lorsqu’elle ne nous convient pas. 

Si la plus part des gens qui s’éveillent actuellement s’évertuent à vouloir connaître leur « mission de vie », ils en oublient souvent une des raisons principales de leur incarnation : « Trouver la Paix d’abord en soi, la maintenir et l’offrir au monde ». 

Vous comprenez mieux l’importance et l’impact de cette mission à notre époque n’est-ce pas… Car en effet, elle cultive l’humilité et non l’égo qui voudrait faire croire autre chose justement pour éloigner chacun de cette mission principale et fondamentale sans laquelle rien de ce que nous sommes venus accomplir sera aisé !

Cette pratique a pour but de nous reconnecter à notre Divinité intérieure car c’est seulement depuis ce point de contact que l’on peut trouver la paix et exprimer cette pratique sincèrement (et non comme une récitation) les quatre mots par lesquels nous pouvons corriger nos pensées et nos actions permettant ainsi la libération de nos mémoires passées (conscientes et inconscientes). Le Ho’ponopono est un des chemins qui mène vers la conscience unitaire, la guérison et la libération.

Il nous enseigne que la Paix commence d’abord avec soi-même. Autrement dit, lorsqu’on traverse un conflit, on a la possibilité de s’en détacher et de guérir, en même temps, les mémoires ancestrales qui l’ont provoqué dans notre réalité. C’est en comprenant que nous sommes la somme de nos expériences présentes et passées (et futures) que l’on comprend que nous en sommes  chargés et qu’il nous appartient « à nous-mêmes » de nous en libérer.

Toutes les expériences de peur, d’angoisse et de stress sont en réalité des émotions liées à des mémoires qui prennent pour cible une personne, un événement ou une action que nous attirons et qui nous affectent dans le présent lorsqu’elles sont stimulées. Ces émotions se manifestent uniquement dans le but de nous faire grandir et nous permettre d’ouvrir entièrement les yeux du Coeur qui voit tout et qui va les reconnaître, les accepter, les remercier pour leur enseignement et les libérer.

Puisqu’on comprend que chacun est créateur de sa vie, il est inutile de chercher le problème chez « l’autre » et de se comporter comme une victime.  Accepter que les situations vécues répondent à de vieilles mémoires qui sont à l’intérieur de nous, c’est comprendre qu’elles demandent simplement à être transformées en soi.

La formule de Ho’oponopono est une pratique intérieure que l’on utilise à chaque fois que l’on traverse un conflit ou qu’une émotion forte de polarité négative surgit, en répétant les mots suivant : « Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime ». On peut les visualiser, les prononcer en silence ou bien les chanter, c’est vous qui décidez !

Cette formule lorsqu’on a la pratique sincèrement c’est à dire avec le coeur, sans attente, a de réels effets sur sa vie et son entourage.

* DÉSOLÉ : signifie que l’on reconnait le conflit.

* PARDON : offre la possibilité de se pardonner à soi-même et aux circonstances qui l’ont créé.

* MERCI : est une offrande à son Etre intérieur, au Créateur divin et à l’Univers d’avoir permis le réveil de cette mémoire qui demandait à être transformer.

* JE T’AIME : est le changement qui libère en nettoyant cette mémoire limitante par l’énergie d’amour que l’on envoie à soi-même et à l’Univers. Etre à l’écoute de soi-même et s’observer constamment signifie être dans sa pleine conscience car elle permet aussitôt de corriger en soi tout ce qui nous interpelle. On libère ainsi de plus en plus de place pour une vie remplit d’amour, de fraternité et de paix.

Et si aujourd’hui était l’occasion de se mettre au diapason avec son Etre intérieur pour envoyer de l’amour à soi-même et aux autres afin qu’il se diffuse dans le monde :)

Salutations et à bientôt,
Elisabeth – L’Observateur conscient
error: Content is protected !!